The Hate U Give de Angie Thomas

"Même quand on a tout fait comme il faut, il arrive parfois que les choses tournent mal. Mais il faut persister, c'est ça la clé."


The Hate U Give - La Haine Qu'on Donne
Angie Thomas
Sortie aux Éditions Nathan
5 Avril 2018


Résumé : Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police.Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.
Mais tout vole en éclats le soir où son ami d'enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s'embrase, tandis que la police cherche à enterrer l'affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu'elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.





"Lorsqu’elle a eu 12 ans, les parents de Starr l’ont informée sur la sexualité – et sur la conduite à tenir en cas d’interpellation par la police. ‘Laisse tes mains visibles’, lui a conseillé son père. ‘Ne fais aucun mouvement brusque.’ On ne peut être que troublé d’apprendre qu’à l’intérieur du kit du bon parent d’un enfant noir en Amérique figure le fait de l’instruire sur les choses à faire et à ne pas faire en cas de confrontation avec les représentants de la loi."









Aujourd'hui sort l'un des romans les plus attendus de cette année, The Hate U Give de Angie Thomas. Je l'ai reçu grâce à mon partenariat avec les éditions Nathan il y a quelque temps et je l'ai terminé hier. Et depuis mon cœur ne s'en remet pas, j'ai tout simplement adoré ce livre, il est intense. Ce roman est une lecture percutante, révoltante, bouleversante et terriblement juste. Oui, Angie Thomas a su trouver les mots justes pour parler à tout le monde, car tout n'est pas seulement noir ou blanc dans ce récit, l'auteure utilise tout un nuancier et c'est ce qui rend son roman aussi puissant.

The Hate U Give est un roman qui parle des violences policières, de racismes, de discriminations, des minorités. Un jour où elle rentre en voiture, Starr et son ami Khalil sont arrêtés par la police, et à cause des préjugés et d'un policier trop nerveux, Khalil est assassiné sous les yeux de Starr, sans aucune raison. Starr, la seule témoin du meurtre va devoir choisir entre se taire ou élever sa voix. 

Entre son deuil, les menaces de gang, la peur, les intimidations de la police, nous suivons Starr, une jeune fille noire en colère et perdue. Et c'est un personnage qui nous touche en plein cœur. Car oui The Hate U Give ce n'est pas seulement une histoire, c'est aussi des personnages. Des personnages de tout genre, de tous milieux. Des personnages noirs, blancs, asiatiques, pauvres, riches. L'auteur ne s'arrête pas à un style de personnages et à travers la diversité de ses protagonistes, Angie Thomas nous touche et nous fait réfléchir. J'ai adoré Starr et sa famille, ils sont entiers et ont du cœur. J'ai également aimé Chris, le petit ami blanc de Starr qui fait la liaison entre les deux mondes de Starr, entre les deux Starr, celle de Garden Heights et celle de Williamson. Je ne peux pas dire que j'ai aimé King, le chef de gang mais c'est un personnage intéressant qui nous plonge de manière très réaliste dans l'horreur des mauvais quartiers. Oui, The Hate U Give regroupe des personnages de tous genres, intéressants et réalistes. 

Pour ce qui est du style de l'auteure et de ce roman, je vais être honnête, au début j'ai eu un peu de mal à m'y faire, le roman est bourré d'argot et par moment c'était un peu gênant mais lorsqu'enfin j'ai réussi à m'y faire, je n'ai plus réussi à lâcher ce livre. Angie Thomas nous captive, nous bouleverse et son roman devient complètement addictif. 

The Hate U Give est un roman qui devrait se retrouver entre toutes les mains et j'espère que toutes les bibliothèques, tous les CDI vont se le procurer très rapidement pour que tout le monde y ait accès, c'est un livre qui doit être lu car il parle de sujets qui sont d’actualité et qui à notre époque ne devraient plus l'être. Mais c'est aussi un roman qui fait réfléchir et pour conclure j'aimerai dire après cette lecture qu'il faut arrêter de mettre tout le monde dans le même sac, il faut se respecter, peu importe d'où l'on vient ou notre couleur de peau.

À travers son roman Angie Thomas fait entendre sa voix.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire