J'ai avalé un arc-en-ciel de Erwan Ji


J'ai avalé un arc-en-ciel
Erwan Ji
Éditions Nathan
Sortie Mars 2017
Note : 4.5/5
Lecture très agréable-Mini coup de coeur



Résumé : Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique...

Je m’appelle Capucine, mais on m’appelle Puce. J’ai dix-sept ans, la peau mate et un accent de Montpellier. Enfin, l’accent, c’est quand je parle français. Je vis aux États-Unis depuis que j’ai trois ans.
Cette année, il m’est arrivé un truc phénoménal. Retournement de vie, frisson géant, secousse cosmique...
Vous appelez ça comme vous voulez, mais la vérité...c'est que j'ai avalé un arc-en-ciel.


Mon avis :  Lorsque j'ai reçu ce livre, j'avoue m'être jetée dessus pour différentes raisons, la première, j'étais énormément intriguée par cette histoire, elle avait l'air intéressante et amusante mais j'avais également des petites inquiétudes. Oui, j'avoue qu'habituellement je n'apprécie pas forcément les romans qui sont écrits seulement sous forme de lettres, mails, journaux ou en l’occurrence de blog. Mais la seconde raison m’a poussée à me lancer, les éditions Nathan nous laissaient la chance de pouvoir apparaître par le biais d'une citation sur la quatrième de couverture, donc je ne savais pas si j’allais aimer ce roman, si j’allais réussir à dépasser mes préjugés ni même si j’allais envoyer une proposition aux éditions Nathan mais j’étais énormément intriguée et vous savez quoi ? Mes inquiétudes ont disparu dès les première ligne, Erwan Ji a réussi à me charmer. 

Donc avant de commencer cette histoire j'avais peur de seulement suivre les réflexions d'une jeune fille, de tomber dans les stéréotypes et de m’ennuyer à cause du côté blog. Alors oui des stéréotypes il y en a, mais ils me sont passé au-dessus de la tête car j'ai adoré les réflexions de Puce, j'ai adoré suivre sa vie de famille, ses amitiés, ses amours et j’ai adoré le fait que Capucine, Puce soit une jeune franco-américaine. J'ai aimé ce mélange d'origine, le fait que nous ayons des moments en anglais, les expressions qui diffèrent entre les deux pays, la culture également. C’était très enrichissant ! J'ai eu l'impression de suivre la vie d'une vraie jeune fille de dix-sept ans, de m'être plongée dans son blog et de m'imaginer une véritable personne derrière son écran en train de partager ses joies, ses moments drôles mais aussi ses peines et j'ai totalement adhéré. J’aurai presque aimé pouvoir laisser des commentaires, encourager cette jeune fille tellement drôle et intelligente mais bon de toute façon Puce avait désactivé la fonction ! 

Ce roman c'est un mélange de plein de choses, d'émotions, de rires, d'amitiés, d'amours, j'ai été totalement happée par l'histoire de Puce et de ses amis. 

Car oui la deuxième chose dont j'avais peur avec ce roman, c'était de ne pas réussir à m'attacher aux personnages, ne pas réussir à les imaginer, à les aimer. Et bien encore une fois Erwan Ji a réussi là où beaucoup se sont plantés avec moi. Malgré que Puce ne parle que par l'intermédiaire de son blog, l'auteur est parvenu à décrire à la perfection les personnages secondaires et je me suis énormément attachée à eux. Ils sont originaux, drôles, touchants, intelligents et tout comme Puce, ils m'ont paru réels. Cette histoire m’a paru réelle…

Le lycée dans lequel évolue les protagonistes m'a parue très utopique et m'a fait rêver, qu'est-ce que j'aurai aimé moi aussi avoir un établissement dans lequel je me sens bien, des professeurs qui font leur travail sans vous juger ni vous démonter. Alors oui Erwan Ji m'a également fait rêver et si j'avais lu ce roman pendant mes années lycée, le soir en rentrant j'aurais pu rêver ! Ce roman est une petite pépite…

J'ai tellement de choses à dire sur ce roman, que j'ai l'impression de partir dans tous les sens mais je veux absolument soulever tous les points importants qui m'ont fait aimer ce livre ! J'ai avalé un arc-en-ciel, en plus d'être un livre drôle et touchant aborde des sujets très importants, (SPOILER ALERTE !!!)  l'homosexualité, la découverte de soi et de ce qu'on aime, j'ai eu l'impression avec ce roman que Erwan Ji voulait nous dire qu'il fallait arrêter de toujours vouloir mettre des mots sur tout, pourquoi tout de suite mettre dans des catégories lorsque l'on parle seulement d'amour. J'ai trouvé ça merveilleusement beau ! Oui cette histoire est belle ! ( Fin du spoiler !!!)
Et son auteur est très doué de sa plume ! Après tout il a balayé mes préjugés avec ses mots et m’a tenue en haleine du début à la fin !

Cette lecture a été pour moi un petit coup de cœur car oui malgré tout ce que j'ai dit plus haut, j'avoue que je préfère toujours les romans qui ne se font pas seulement par l’intermédiaire de blogs, de mails ou de lettres, j'aime les descriptions, j'aime avoir l'impression de suivre les personnages en temps réel. Mais cela ne concerne que moi ! 

Pour ce qui est de la demande des éditions Nathan quant au fait de leur envoyer un mot, des adjectifs, une phrase, j'avoue que plusieurs mots me sont tout de suite venus à l'esprit lorsque j'étais en train de lire J'ai avalé un arc-en-ciel : pétillant, lumineux, addictif, authentique et puis j'ai pensé à cette histoire, à son titre et à notre Puce franco-américaine qui a placé des mots en anglais par-ci par-là et j'ai cherché un mot anglais qui pourrait convenir à ce roman. Un m'a particulièrement plu car il s'écrit presque de la même manière dans les deux langues et ses définitions me semblaient appropriées : génial, éclatant, intelligent, super. Ce livre est tout ça et plus encore mais voilà il est juste Brilliant. 


Un roman pétillant, lumineux, intelligent, simplement brilliant ! 


Enfin voilà, j'espère qu’avec ma chronique pleine d’enthousiasme et de folie je vous ai convaincus d'aller dans vos librairies dès le 2 mars 2017 prochain !



Une Jeune Anonyme Névrosée


Je remercie les éditions Nathan pour cet envoi et cette belle découverte !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire